Billet d'humeur

Article publié en aout 2015 sur hypnoblog, le blog d'un hypnothérapeute

Décidément, les médias pour moi sont des sources d’inspiration, ou devrais-je dire en l’occurrence une source d’expiration !...

« Une catastrophe !

-Un cataclysme pour beaucoup de gens !

-Un choc !

-La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans la cité phocéenne, les marseillais sont anéantis… »

La voix du journaliste sur « La première radio de France » est de circonstance. Que s’est-il passé ? Vite, les gens veulent savoir ! Quoi ?! La basilique de Notre-Dame de la garde s’est effondrée sur des centaines de fidèles ? Un attentat, nouveau 7 janvier 2015 ? Des pêcheurs ont sombré au large de la méditerranée ?

« L’entraineur de l’O.M. (comprenez l’Olympique de Marseille) vient de présenter sa démission au président du club, puis à la presse, juste après le match perdu contre Caen »

Je ne connais pas grand-chose au foot, je l’avoue, cela ne m’intéresse guère. Je ne doute cependant pas que de nombreuses personnes se sentent concernées par le devenir de leur club préféré.

Mais les médias toujours en quête d’audience ont tendance à mettre tous les évènements au même rang. Il n’y a plus de hiérarchie, les annonces sont toutes faites sur le même modèle.

Cela m’agace, je dois bien le dire de voir et d’entendre le sensationnalisme jouant sur les émotions bon marché. Des quidams interviewés dans la rue parlent de leur tristesse, de leur colère, du choc ressenti. On s’attendrait presque à voir débarquer des équipes de soutien psychologique mandatées par la mairie de Marseille pour consoler la population !...

Revenons un instant sur l’impact que ce non-évènement aura sur la vie des gens. Concrètement ? Aucun ! Seront-ils moins bien nourris ou logés ? Ont-ils perdu un membre de leur famille ? Un membre tout court ? Leur travail ? Perdront-ils de l’argent ? Non, cela ne changera rien dans leur existence quotidienne. Il y aura un nouvel entraineur, les joueurs de Marseille seront toujours aussi bien payés, grâce notamment à la vente des droits de diffusion aux médias, justement !...

Ne nous laissons pas manipuler, les médias jouent avec nos émotions et nous les laissons faire. Nous acceptons de les laisser activer en nous des sentiments qui nous appartiennent, dont nous devrions être les seuls maîtres…


Articles similaires

Derniers articles

Abonnez-vous au blog pour être informé des nouveaux articles, en inscrivant votre adresse mail ci-dessous

Envoyé !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.