Parlons d'hypnose

Connaissez-vous l’histoire d’Aladin ? Un conte qui nous vient du fond des âges. Ce jeune homme possédait une lampe magique, une lampe en cuivre. Lorsqu’on la frottait, ça faisait surgir un bon génie magicien qui possédait le pouvoir d’exaucer les vœux de son propriétaire. Disons que le bon génie, c’est cette part intérieure de nous-même que l’on appelle l’inconscient. Le postulat de l’hypnose est que notre inconscient est libéral, créatif et toujours enclin à nous satisfaire de la meilleure façon possible. Parfois, il n’interprète pas nos désirs d’une manière qui nous satisfasse, parce qu’il ne comprend pas bien nos indications. 

Un exemple concret ? Si vous vous rongez les ongles, et que vous souhaitiez ne plus le faire, il y a en vous deux besoins qui s’opposent. Le besoin de manger vos ongles d'un côté, et le besoin de laisser vos doigts tranquilles, de l'autre. La partie de vous qui souhaite arrêter est la conscience ; la volonté donc. La part de vous qui trouve des bénéfices à l'onycophagie, et qui résiste à ce changement est votre inconscient. Pour de nombreuses raisons possibles : par exemple, parce que c'est une façon pour vous de gérer votrez anxiété, ou parce que ça occupe les mains... L’inconscient considère donc que cela vous est toujours utile et ne remet pas cette idée en question. Une forme de résistance au changement, que vous souhaitez pourtant, se révèle, et fait que même si vous vous empêchez de le faire en vous imposant une forme de contrainte, ou bien en usant d'articifices comme le vernis amer sur les ongles, vous finissez toujours par recommencer, parce que nous obéissons souvent à notre inconscient, la plupart du temps sans nous en apercevoir ! C’est comme si le bon génie de la lampe sortait à votre insu de son refuge et vous hypnotise pour vous faire faire ce qu’il considère comme utile, même si vous le voulez pas !

Dans un cas comme celui-ci, l’intérêt de l’autohypnose est d’entrer en contact avec l’inconscient pour lui indiquer que vous n’avez plus besoin de ce comportement génant, et qu’il peut donc le transformer en autre chose de plus confortable, en accord avec votre volonté. La pratique de l’autohypnose facilite la communication intérieure...

 

Crédit graphique : Sophie GILARDEAU, Illustratrice du livre "Autohypnose pour tous" Editions L'Originel, 2016


Articles similaires

Derniers articles

Abonnez-vous au blog pour être informé des nouveaux articles, en inscrivant votre adresse mail ci-dessous

Envoyé !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.