Parlons d'hypnose

Comment expliquer cette attirance ?

Peut-être pour une fois, ne pas tenter d’expliquer. Juste ressentir. Rester devant, contempler seulement, et laisser s’élargir les sensations, l’émotion qui étreint…

S’approcher, toucher, sentir la matière sous les doigts, entrer dans le cadre ? Impossible.

Musée d’Orsay, ce matin. Pas la première fois pourtant. Parmi des centaines, celui-là, celui-ci… S’absorber dedans...

S’absorber ? Comme en hypnose ? Encore ?! Toujours !... Partager ce magnétisme avec  les autres, les sentir voir, s’émouvoir, puis se mouvoir et passer leur chemin.

Distorsion du temps. Et être là encore… Combien de temps ? (haussement d’épaules) Pas d’importance…

Enfin se détacher, à grand prix.  S’extraire, revenir dans le monde des autres, dans la réalité partagée.

Coup d’œil furtif autour, voir aussi briller quelques regards, voir des mains frôler le coin des yeux.

Irréalité partagée, alors ? Bien sûr ! Hypnose pour tous, c'est ma tournée !

Expliquer ? Non. Seulement ressentir…

La nuit étoilée, Vincent Van Gogh Arles 1888 (Musée d'Orsay, Paris)


Articles similaires

Derniers articles

Abonnez-vous au blog pour être informé des nouveaux articles, en inscrivant votre adresse mail ci-dessous

Envoyé !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.