Billet d'humeur

Article publié en mars 2014 sur hynoblog, le blog d'un hypnothérapeute

 

Faut-il, vraiment, avoir un avis sur tout ?

Sur une grande radio nationale, j'entends, ce matin : « Pensez-vous que les passagers du vol de la Malaysia Airlines sont encore vivants ? C'est notre sondage d'aujourd'hui, votez sur notre répondeur ou par sms...».

Quel que soit le résultat de ce sondage, qu'apportera-t-il ?

Pour ma part, je n'ai pas d'avis sur cette question. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas de pensée pour ces êtres humains. Simplement, ne disposant pas d'informations (pas plus que le reste de la planète), n'étant pas, un « expert » comme on dit maintenant, je n'ai pas d'opinion sur le fait que ces personnes soient ou non encore en vie.

En aurais-je une, cela leur serait-il utile ? Je ne le crois pas.

Tombant parfois sur des interventions radiophoniques d'auditeurs qui donnent leur avis sur tout et n'importe quoi, je me demande alors quel en est l'intérêt. La plupart de ces intervenants n'ont visiblement qu'une connaissance très mince des sujets abordés, et sont incités par la station à émettre une opinion. Mais dans quel but ?

Quand nous nous laissons abreuver du torrent médiatique, la multiplicité des moyens de communication nous apporte un afflux massif, je dirais même gigantesque, d'informations nouvelles. C'est une chance, je le reconnais. Cette circulation de connaissances permet une ouverture plus grande sur le monde.

J'y vois cependant une limite. Cela nous laisse à croire que nous savons beaucoup de choses sur beaucoup de sujets. Alors que nous n'en avons souvent qu'une vision très superficielle. Dès lors, nous nous croyons autorisés à donner notre avis. Nous y serions presque poussés par les sirènes médiatiques !

Aujourd'hui, certes, je donne mon avis sur mon non-avis, paradoxe assumé de mon propos ! Mais lorsque l'on me demande ce que je pense de tel ou tel sujet, je n'ai aucune honte à dire : « Je ne sais pas », lorsque c'est le cas.

Cela ne crée aucun dilemme intérieur de me dire que je n'ai pas d'avis tranché sur telle ou telle question.

La Crimée ? Les frasques du Président ? Les chances de la France à Rio ? Les intermittents ? L'endettement du Portugal ? Mais qu'en sais-je ?! Je ne m'en désintéresse pas pour autant, mais est-ce qu'avoir un avis, est-ce qu'émettre un avis d'un fait dont je ne sais rien changera la face du monde ?

Quoi que je puisse en penser, il s'agira de toute façon toujours d'une vision subjective, qui n'est en aucun cas une vérité absolue.

Vous voulez mon avis ?!...


Articles similaires

Derniers articles

Abonnez-vous au blog pour être informé des nouveaux articles, en inscrivant votre adresse mail ci-dessous

Envoyé !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.