Le blog du futur non-fumeur

Salut !

Le savais-tu ? Tes cigarettes "light" ne le sont pas vraiment...

Il y a deux sortes de nicotine : particulaire et gazeuse. La nicotine particulaire est celle qui est retenue par les filtres. Elle est mesurable et offciellement dosée. C'est celle dont les taux figurent sur les paquets de cigarettes. Les light sont donc en effet sous-dosées en nicotine particulaire.

Par contre, l'autre nicotine, la "gazeuse", est beaucoup plus volatile et associée plutôt au monoxyde de carbone et au cyanure d’hydrogène. Ces éléments-là ne sont pas retenus par les filtres. La forme gazeuse est beaucoup plus puissante que la forme particulaire. Les fabricants de cigarettes ont trouvé le moyen d’augmenter cette forme gazeuse, en augmentant l’alcalinité de la fumée. En y ajoutant de l’ammoniac...

Autrement dit, la forme la plus puissante, et amoniaquée, de nicotine est cachée, mais bien présente dans les cigarettes que tu penses allégées...

 

Source : Golden Holocaust, Robert N. Proctor, Editions Equateurs Documents


Articles similaires

Derniers articles

Abonnez-vous au blog pour être informé des nouveaux articles, en inscrivant votre adresse mail ci-dessous

Envoyé !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.