Jean-Luc Roquet
Hypnothérapeute à Rochefort

Allez-vous faire foot ?

Billet d'humeur

Incompréhension…

J’observe, incrédule une fois encore, l’agitation qui s’empare des médias (et visiblement aussi de mes concitoyens) ce soir, à quelques minutes du fameux match. Je n’aime pas le football, je n’aime pas le battage médiatique autour de ce sport, autour des sports en général… Je ne vois aucune raison de m’enorgueillir d’exploit sportif d’autres personnes que moi, payées au mois le prix de ce que gagnent en une vie les gens qui les admirent ! Donnons-leur du pain et des jeux, disait Néron, avant de mettre e feu à Rome…

Est-ce dû à ma particularité de zèbre, qui comprend mal les engouements collectifs ? Sans doute, puisque seul contre des millions d’humains enthousiastes collés devant l’écran, prêts à hurler de joie, ou à pleurer de désespoir, pour quelques hommes courant après une baballe… Je me sens tellement seul à cette heure, quand, observant mes contemporains tel un entomologiste, je m’apprête à passer une soirée en tête-à-tête avec un livre de neurosciences… Tentant de comprendre les comportements d’insectes étranges. Je vois les humains de mon voisinage comme des marionnettes, qui suivent tels des moutons de Panurge, les diktats des droits télévisés…

Mais, si l’on doit être fier, c’est de quelque chose que l’on accomplit soi-même. En quoi le coup de pied décisif d’un inconnu peut-il me rendre fier ? Qu’est-ce que j’ai accompli, moi, pour justifier d’en prendre un peu à mon compte ? Est-ce d’avoir crié en pensant benoîtement (si vous ne connaissez pas ce mot, ouvrez un dictionnaire) que mon héros m’entendra à 2000 kilomètres de distance ? Est-ce le club que je soutiens ? Est-ce le pays que je crois représenter, et que je conspue dès que le gouvernement fait des choix qui me dérangent ? En quoi suis-je crédité, moi, d’un but marqué par un type que je ne connais que par les médias ? L’admiration, je la connais, c’est l’expression de mon envie de posséder les capacités d’une personne que je considère comme les possédant, et dont je me crois incapable…

C’est vrai, on a le droit d’admirer qui l’on veut… J’ai moi-même quelques modèles. Mais les miens ne courent pas sur du gazon…

Nous sommes dans une crise sanitaire sans précédent, et l’émulation de ce soir va augmenter les risques de propagation d’un virus que l’on ne connait que trop peu, encore. Alors, là, ce soir, pour moi, c’est trop… Je vais appuyer sur Off…

 


Articles similaires

Derniers articles

Abonnez-vous au blog pour être informé des nouveaux articles, en inscrivant votre adresse mail ci-dessous

Envoyé !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.